• Conliège vue de l'ancienne gare
  • Conliège vue depuis la voie verte


 

Le docteur Arquillière doit bientôt partir en retraite. Pour l’instant il n’a pas de remplaçant.

La pharmacie est très utile au 18 ; rue neuve pour les Conliégeois.  Photo François TONNERRE La pharmacie est très utile au 18 ; rue neuve pour les Conliégeois.
 
Si l’offre médicale est correcte aujourd’hui à Conliège, ce pourrait ne plus être le cas dans les proches années. Les élus s’en préoccupent et étaient en réunion récemment avec la profession médicale locale (médecin, pharmacien, infirmières).

La future maison médicale de Lons pourrait être plus séduisante pour une installation

Le docteur Arquillière annonce son départ pour 2020, quid de son remplacement ? Il est loin d’être assuré et sans remplaçant la présence de la pharmacie en serait fragilisée. Cette inquiétude est causée par deux phénomènes : les médecins libéraux ont de plus en plus de mal à trouver un remplaçant, et la maison médicale qui ouvrira en 2018 à Lons-le-Saunier « risque de phagocyter le potentiel d’installations » dira le docteur Arquillière. Les élus se sont saisis du dossier afin de prévoir l’avenir dans ce domaine important pour la population.