• Conliège vue de l'ancienne gare
  • Conliège vue depuis la voie verte
Fatiguée depuis plusieurs années, Huguette Morel avait finalement rejoint l’établissement lédonien Edilys aidée par son époux René qui, chaque jour, sept jours sur sept, prenait soin d’elle dans un courage et une énergie exemplaires. Elle s’est éteinte le jeudi 28 février au lendemain de ses 81 ans.
Huguette Chorier est née à Lons-le-Saunier le 1° février 1938, aînée d’une sœur et de deux frères qu’elle perdra l’un pour cause de maladie, l’autre renversé par un camion allemand, alors qu’elle avait perdu son papa à l’âge de quatre ans.
Le 3 octobre 1959, elle épouse un Dolois, René Morel, son aîné d’une année. Ce dernier travaillait chez Rivoire-Jacquemin avant de s’installer à Conliège comme artisan électricien.
De cette union naîtront quatre enfants Jocelyne, Dominique, Luc, Christelle. Viendront agrandir la famille onze petits enfants, Nicolas, Stéphane, Audrey, Gautier, Charline, Héloïse, Alexis, Elea, Eliott, Ambre, Sacha puis neuf arrières petits enfants.
Huguette aimait être entourée de sa grande famille tout en occupant les fonctions d’assistante maternelle et de famille d’accueil.
Elle a aussi secondé son époux dans son activité artisanale et derrière le comptoir d’un magasin d’électro-ménager.
Les obsèques d’Huguette Morel ont été célébrées le lundi 4 mars dans l’église Notre Dame de Conliège à 10heures.